Mes textes avant 2013

Ils sont nés comme ça…, moment de douleur, moment de bonheur…Ces textes ne sont pas dans l’ordre chronologique, ne les ayant pas datés!!! certains sont écrits depuis plusieurs années

Am♥ur

Porte du bonheur

A qui sait l’ouvrir sur

L’Humanité

Et la fermer sur L’Intimité

Tine

♥  ♥  ♥

ce texte ecrit en 2003 est dédié à ma fille qui a su, avec son père et ses frères dans ce moment douloureux qu’était la maladie, me donner du baume au cœur

A ma fille

Ecrire ce que je ressens, n’est pas facile

Te dire, ce que mon cœur chante, n’est pas facile.

Les mots existent-ils ?

Sont-ils assez expressifs ?

Tu es ma fille, avec toute ton énergie,

Ta détermination et ta tendresse.

J’ai soufflé mes 50 bougies

Entouré de ceux que j’aime.

Cette fête fut une réussite,

Grâce à toi, cette petite fée aux doigts d’or

Qui as su créer tout ce décor

Et me donner tant de bonheur.

Je t’aime

♥  ♥  ♥

Ce texte est dédié à un membre de ma famille, emporté brutalement dans

l’au-delà

Tu es parti

Cette mort qui tourne autour de moi

Qui régulièrement se rappelle à moi.

Toi, qui décède brusquement,

Un douloureux moment.

Ce cancer qui me ronge

Ineffaçable d’un coup d’éponge

Ces gens qui m’apostrophent

Porteur du mot catastrophe.

Cette mort qui tourne autour de moi

Qui régulièrement se rappelle à moi

Toi qui es parti

Mais !!!

Tant que je pense à la mort

C’est que je vis

Alors !!! Vis

Texte dédié à Martial

♥  ♥  ♥

Ce texte est dédié au docteur Martin et à toute son équipe médicale.

Qu’il puisse être un moment d’apaisement pour toutes les personnes blessées par la vie

Ce texte à été édité dans le livre « carnets partagés, petites victoires contre le cancer, livre publié avec le concours de AstraZeneca cancérologie

Cancer

Quand sert le sourire

Pour apaiser le blessé

Quand sert la parole

Pour réconforter l’apeuré

Quand sert le cœur

Pour aimer le désespéré

Quand sert le savoir

Pour guérir et sauver

Cancer vaincu

Par tous ces acharnés

♥  ♥  ♥

Ce texte est dédié à Guy

50 Ans

Ce n’est qu’une année de plus

Mais tellement pleine de souvenirs

Moments de joie, de peine

Qui s’estompent pour n’être plus

Qu’un voile aux couleurs pastels.

Ce n’est qu’une année de plus

Mais tellement pleine de présent

Moments de rire, de fête

Qui se mêlent pour n’être plus

Qu’un ruban aux couleurs arc-en-ciel.

Ce n’est qu’une année de plus

Mais tellement plein d’avenir

Moments imprécis, non écrits

Qui se dessinent pour n’être plus

Qu’un chemin aux couleurs chatoyantes.

Ce n’est qu’une année de plus ! .

Joyeux Anniversaire

mARTine

♥  ♥  ♥

Texte dédié à « Mes Enfants »

L’Amour d’une mère pour son Enfant

Les mots, les poèmes, les ritournelles se mêlent, s’entremêlent dans ma tête., tout est pelle-mêle

Les mots se mettent en ribambelles, virevoltent, font trois petits tours et puis s’envolent.

*Comment lui dire l’amour d’une mère, pour son enfant ?

*Comment lui dire que la vie n’est pas un long fleuve tranquille mais qu’avec l’écoute, la tolérance, la tendresse bien des écueils sont aplanis

*Comment lui dire que l’amour se reflète dans le regard des gens que l’on croise si l’on prend le temps de s’arrêter ?

*Comment lui dire qu’une famille se construit pierre après pierre avec le ciment de l’amour ?

*

Les mots les poèmes les ritournelles se mêlent s’entre mêlent dans ma tête. , tout est pelle-mêle

Les mots se mettent en ribambelles, virevoltent, font trois petits tours et puis s’envolent.

Et dans un moment de paix, dans le silence du corps ou tout se pose, se repose

Sur le seuil de mon cœur, je vois, conjugué en lettres multicolores le verbe aimer

J’aime, tu aimes il aime

se mêlent, s’entremêlent tout est merveille

Nous aimons vous aimez ils aiment,

virevoltent et s’accrochent à mon cœur.

Ils s’aiment, ils sèment….

Comment lui dire ? Je sais –  « Je t’aime »

♥  ♥  ♥

Texte dédié à Christiane

Elle est venue

Elle est venue par un beau matin

Avec ses bottines, son pantalon

Et ses outils de jardin

Elle à pioché, biné, sarclé

Et semé dans mon jardin

Mon cœur plein de ce cancer

C’est rempli de milles couleurs

Du refrain des oiseaux

Elle a pioché,biné,sarcle

E t semé dans mon coeur

Petit moment de bonheur

Qui s’épanouit comme une fleur

Et sent bon l’amour d’une sœur

Tine

♥  ♥  ♥

A Benjamin

L’enfant épris de liberté

 Du cordon autour de son petit cou

il s’ est libéré

Son premier cri poussé

Fut un cri de liberté

Des limites des parents imposées

Il s’ est libéré

Braver les interdits

Fut un cri de liberté

De l’autorité des adultes qui l’enfermait

Il s’ est libéré

Son diplôme en candidat libre

Fut un cri de liberté

♥  ♥  ♥

texte dédié a ma maman

 

Maman,

 

Du plus loin que remontent

mes souvenirs

C’est un visage aimant

qui se penche sur moi,

C’est un halo de tendresse

qui m’enveloppe

C’est l’Amour d’une mère

pour son enfant..

Tine

♥  ♥  ♥

Ne gémis pas, ne pleure pas

Ne gémis pas, ne pleure pas

Ne tarde pas

prend la vie à pleine main

tant que ton corps ,

ton esprit

ton âme

peuvent l’embrasser.

Ne gémis pas, ne pleure pas

Ne tarde pas

prends l’air à plein poumon

tant que ton corps ,

ton esprit

ton âme

peuvent le respirer

Ne gémis pas, ne pleure pas

tout est léger

quand le cœur

est en paix

♥  ♥  ♥

Cette histoire a été racontée dans une église, lors du mariage de ma fille et de mon gendre, elle leur est dédiée

Petit jongleur

Je vais vous raconter l’histoire

du petit jongleur venu de la nuit des temps,

vêtu d’un costume aux couleurs du monde.

Ce n’est pas un jongleur ordinaire, il jongle avec les mots.

il commença par

A R, M, B B, MAMAN, PAPA, BONHEUR.

En grandissant il jongle de plus en plus haut, de plus en plus loin, avec de plus en plus de mots

JEUX COPAIN, PARTAGE

Il est heureux lorsqu’il aperçoit les gens attraper au vol ses mots et les mettre sur leur cœur.

Un jour il décide de partir visiter ce vaste monde. Il passe une montagne, apprend de nouveaux mots

INDIFFÉRENCE , SOLITUDE, HYPOCRISIE.

Une deuxième montagne

JALOUSIE, FORCE, POUVOIR

Une troisième montagne

INTOLERANCE, HAINE, VIOLENCE

Et là, il s’arrête, s’assoit sur le bord du chemin.

Une larme coule sur sa joue..

-Qu’as-tu petit jongleur ?

Le petit jongleur est étonné par cette voix

Voix divine pour certains, voix de la sagesse pour d’autres

– où est ta joie de vivre ?

  • Je suis triste, les mots sont de plus en plus lourds, de plus en plus ternes, les gens ne les posent plus sur leur cœur.

  • Petit jongleur écoute, regarde, laisse parler ton cœur

Le petit jongleur essuie une deuxième larme, lève doucement la tête et voit, là, sur l’herbe dame coccinelle en train d’étirer ses ailes et sous le cerisier un petit bébé sourire à ses parents penchés sur son berceau, un peu plus loin dans le pré verdoyant des enfants jouent à saute moutons, des amoureux se promènent main dans la main et sur un banc près de la rivière un couple d’un âge certain écoute le murmure de l’eau en se regardant avec tendresse.

Le petit jongleur essuie une troisième larme, larme de bonheur, il se sent léger, se remet debout. Son cœur déborde de mots

TENDRESSE,  JEUNESSE, MATERNITE, SAGESSE

Les lettres multicolores ont un reflet argenté comme si une lumière les caressait

lumière divine pour certains, lumière de la sagesse pour d’autres

Il jongle doucement puis de plus en plus haut, de plus en plus loin, de plus en plus fort avec de plus en plus de mots du cœur

TOLÉRANCE, PAIX, RESPECT, LIBERTÉ

Aujourd’hui, il jongle pour Céline et Cédric, porteur d’un message

ALLIANCE, MARIAGE, OFFRANDE, UNION,RIRE en un mot AMOUR

C’était l’histoire du petit jongleur de mots, il repart dans la lumière de l’univers, vêtu des couleurs de l’Amour

Tine

♥  ♥  ♥

Texte écrit suite à plusieurs jours de harcèlement moral par un employeur ( une femme). Ce texte ne lui est pas dédié,il est dédié à toutes les personnes qui sont harcelées, qu’elles poursuivent leur combat pour empêcher ce genre de « personnage » de nuire

Ecrire, parler pour ne rien dire, pour se vider la tête. Pour ne plus penser. Laisser ses doigts courir sur le clavier. Se laisser guider par cette musique douce qu’est le tapotement sur les touches.

Ephémère, austère, grimace, agace, farce, pourquoi pas, pourquoi moi.

Phrase sans sens, aucun sens.

Le mot pour le mot adoucir, mensonge, colère, menace, grimace, méchante. Les mots sont là avec leur sens caché et leur violence ou douceur. Mais ils sont là qui blessent ou qui caressent selon la bouche qui les prononce.

Laisser libre son esprit pour courir, s’envoler, se perdre dans l’immensité de ce monde de mots. Mots sans phrase, mot pour le mot, amour, guerre, querelle, haine, baiser, esprit, liberté.

Mot qui blesse par son sens, l’intonation le regard lancé, le message de haine de tout un corps. Visage hystérique, regard froid, bouche tordue, toute violence venant du fond de l’âme ;

Ame noire cachée sous un duvet rose d’amour. Ame noire qui crache le feu, en faces : larmes d’incompréhension, de peine, de douleur. Larmes qui sèchent sur le visage en laissant de traces, traces indélébiles, cœur qui saigne. Pourquoi ? Pourquoi ?

Mon cœur pleure, il ne comprend pas. Pourquoi tant de haine? Pourquoi faire de la peine ? Pourquoi tant de violence, tant d’hypocrisie, de mensonge, de ronds de jambes, de paroles douces suaves pleines de miel empoisonné. Pourquoi ?

                                       POUR DE L’ARGENT

                                ♠  ♠  ♠

                                 ♥

Tout est vert,

Les fleurs étalent leurs corolles

Les oiseaux chantent leur amour

Tout ceci est une insulte

A ma maladie

Une larme coule sur ma joue

Puis deux, puis trois,

Un cri de révolte, de douleur

Eclate au milieu de cette nature

Les larmes coulent sur ma joue.

Du profond de la terre

Monte lentement une mélodie

« Bats-toi, bats-toi

Ecoute l’hymne à la vie

Monter des profondeurs de la terre

Bats toi, bats toi »

Tout est vert,

Les fleurs étalent leurs corolles

Les oiseaux chantent leur amour

Mon cœur s’apaise

Et se fond dans cette harmonie

♥  ♥  ♥

  texte dédié à mon mari ♥ ♥ ♥……

 

Toi et Moi

Un petit pas

Deux petits pas

Et me voilà dans tes bras

Un petit sourire

Deux petits sourires

Et me voilà pleine de soupirs

Un petit baiser

Deux petits baisers

Et me voilà toute émoustillée

Une petite caresse

Deux petites caresses

Et me voilà tout en tendresse.

♥  ♥  ♥

Texte dédié à ma famille et mes amis.

Une partie du texte à été édité dans le livre « carnets partagés, petites victoires contre le cancer », livre publié avec le concours de AstraZeneca cancérologie

Tout simplement la vie

C’est au plus profond de la douleur

Que l’on a ces idées de mort.

C’est au plus profond de ces idées de mort

Que surgissent ces idées de vie.

C’est au plus profond de ces idées de vie

Que la vie est là, ,présente ,tout simplement.

Une fleur qui s’ouvre

La pluie qui tombe

Le vent qui souffle

Le regard de mon chien

Les arbres qui bruissent

Tout simplement la vie.

Une musique enchanteresse

Un livre prêté

Une partie de jeu animée

Une soirée entre Amis

Une réunion de famille

Tout simplement la vie.

Un sourire sur ton visage

Un dessin d’enfant

Un éclat de rire

Un coup de téléphone

Une caresse pleine de tendresse

Tout simplement la vie.

C’est au plus profond de la peine

Que vous voyez ceux qui vous aiment

Tout simplement Merci

 ♥  ♥  ♥

Tu es là

Je plonge dans ce tunnel

remplit de peur

nos mains se serrent

nos doigts s’entrelacent

et ne se lâchent

Tu es là,

tu le traverses

pas à pas avec moi

Ma tête heurte les parois,

mon corps est meurtri

mes yeux fixent ce noir

jusqu’à apercevoir une petite lueur

Qui s’appelle espoir

Tu es là

tu le traverses

pas à pas avec moi.

Nos doigts s’entrelacent

et ne se lachent…

 ♥  ♥  ♥

 texte dédié à une amie dans la maladie qui est partie pour l’au-delà

Au revoir

Tu te reflètes                        la vie en musique

Avec un doux sourire

Dans cette eau limpide

Qu’est la vie.

Elle t’emporte doucement

vers d’autres rivages

Le coeur plein

De ceux que tu aimes

Tine

                                       ♥  ♥  ♥   ♥  ♥  ♥   ♥  ♥  ♥   ♥  ♥  ♥   ♥  ♥  ♥   ♥  ♥  ♥

Pour nos 30 ans de Mariage,…. à mon Mari

Tomfi, mon Amour

Il y a 30 Ans nous unissions nos vies,

Pour le Meilleur et le pire.

Au meilleur nous avons goûté,

« Amour et tendresse »

Et la source n’est pas épuisée.

Trois enfants nous sont nés

Qui sont notre fierté.

Au pire nous avons goûté.

« La mort et la maladie. »

Se sont mises de la partie,

Elles ont trouvé un ennemi,

L’Amour de la famille.

De ton Amour qui fait rempart,

Qui m’aide et me protège,

Je te remercie.

« Je t’Aime »

mARTine